Big things have small beginnings.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dr. Elisabeth Shaw
« Final report of the vessel Prometheus. The ship and her entire crew are gone. If you're receiving this transmission, make no attempt to come to its point of origin. There is only death here now, and I'm leaving it behind. It is New Year's Day, the year of our Lord, 2094. My name is Elisabeth Shaw, last survivor of the Prometheus. And I am still searching.»
Lt. Ellen Ripley
« Final report of the commercial starship Nostromo, third officer reporting. The other members of the crew, Kane, Lambert, Parker, Brett, Ash and Captain Dallas, are dead. Cargo and ship destroyed. I should reach the frontier in about six weeks. With a little luck, the network will pick me up. This is Ripley, last survivor of the Nostromo, signing off.»


Partagez|

L"ombre de brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Michelangelo
Messages : 383
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: L"ombre de brown Dim 31 Jan - 12:48

    ₪ Écoute pupuce, camélias ou orchidées franchement c’est pas un peu tôt pour en parler ? Et c’est surtout pas l’heure. Heu non, je suis seul … pourquoi ? ₪

    Quelle idée de parler d’un évènement qui n’aura sans doute jamais lieu. C’était ainsi depuis plus d’une demi-heure, Marcus usait de sa salive pour rien à rabâcher inconditionnellement le même sermon à la voluptueuse créature à l’autre bout du fil. Le mariage était annoncé pour l’été prochain mais la date exacte restait indécise. Quand à l’endroit où prendraient part les convivialités, il avait juré de s’en occuper mais escomptait tout faire calancher bien avant le printemps. Ses petites escapades nocturnes ne resteraient très longtemps hors de porté des oreilles de sa fiancée qui choisirait sans l’ombre d’un doute de le quitter juste par fierté.

    Un plateau dans la main, le sac à l’épaule et l’appareil mobile dans l’autre, il zigzaguait entre les tablées rangées sommairement par les femmes de ménage déjà parties en laissant çà et là quelques chaises trainer en bout de table. Trouver une place était chose aisée mais en bonne compagnie l’était beaucoup moins. Aussi resta-t'il un moment, l’appareil collé contre l’oreille à scruter les alentours et à observer les différentes personnes présentes dans la vaste pièce : la merveilleuse Parvati était à quelques mètres de lui, radieuse comme toujours! Ce qui l'était moins ce trouvait être à ses cotés, une autre amérindienne du même nom, sans doute de la famille mais que le play boy n’avait encore eu la chance de rencontrer. Peut-être était-ce idiot de sa part mais O’Connell se refusa à lui faire ses salutations et préféra laisser les deux cousines à leur papotage de grands-mères. Qui plus était, il venait d’apercevoir Davis avec qui il avait eut quelques jours auparavant un bien échange, celui-ci ne devant être ébruité dans l’enceinte sans quoi le meneur de la fraternité alpha (lequel ayant des vues sur la blondelle) viendrait lui demander des comptes. Il se retourna pratiquement aussitôt et quitta le second étage en vue d’un endroit à l’atmosphère plus intimiste dans le but de trouver paix et tranquillité.

    Pas d’ascenseur. C'est à la force de ses jambes seules qu'il grimpa en cette tardive soirée les escaliers menant au dernier étage, légèrement moins éclairé par le manque de luminaires puisque seul résidait au dessus de leur tête un dôme de verre capuchonné de neige. Seuls les quelques lampes murales donnaient chaleur et réconfort à l’ensemble de la pièce. Malheureusement là, d’une simple œillade jetée à tout hasard, Marcus aperçu une silhouette de dos. * Bon c’est pas une greluche qui va me déranger quand même…*

    ₪ Hein ? Ouais…. Mais j’en sais foutre rien de la date. NON. Je verrais ca plus tard je suis crevé. Parles plus fort j’entends rien…. Alo ?....frrrrrgrrrrrrr Alooo? ₪

    Merde, qu’est-ce que les nanas peuvent vous saouler une fois que la conversation est engagée ! Marcus fit mine de ne plus entendre les paroles en froissant le micro contre sa veste tout en s’approcha machinalement de cette silhouette qu’il n’avait pas encore reconnue. Il coupa court ainsi à l’appel et regarda l’écran de son portable. Wow quarante cinq minutes et tout çà pour du vent. D’un sourire sadique, une frite dans le bec, il se félicita intérieurement qu’elle l’eu appelé lui et non le contraire quand un contraste flagrant le fit trébucher. Les lumières environnantes vacillèrent quelques secondes avant de baigner tous les occupants dans le noir complet. Naturellement surpris Marcus tituba, le plateau repas tombant le premier à terre alors que lui même prit appuie en catastrophe sur la table juste à quelques centimètres de cette jeune femme tranquillement affairée. Et autant que faire ce peu comme un malheur n'arrive jamais seul, le condiment qu'il arborait grossièrement entre les lèvres fut avalé de travers, le menant à expectorer de toutes ses forces, affalé sur la table.


_________________









Revenir en haut Aller en bas
http://tmnt.forum-actif.net

L"ombre de brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» mon logo ombre
» Comment mettre une ombre sur un text ?
» ombre sous les pseudo
» Ecriture avec une ombre
» ombre sur les bords
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TMNT :: Archives topics-