Big things have small beginnings.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dr. Elisabeth Shaw
« Final report of the vessel Prometheus. The ship and her entire crew are gone. If you're receiving this transmission, make no attempt to come to its point of origin. There is only death here now, and I'm leaving it behind. It is New Year's Day, the year of our Lord, 2094. My name is Elisabeth Shaw, last survivor of the Prometheus. And I am still searching.»
Lt. Ellen Ripley
« Final report of the commercial starship Nostromo, third officer reporting. The other members of the crew, Kane, Lambert, Parker, Brett, Ash and Captain Dallas, are dead. Cargo and ship destroyed. I should reach the frontier in about six weeks. With a little luck, the network will pick me up. This is Ripley, last survivor of the Nostromo, signing off.»


Partagez|

Deep blue sea [pv Cryst]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Michelangelo
Messages : 383
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Deep blue sea [pv Cryst] Jeu 7 Jan - 14:23


    Brise légère… C’était juste un détail inopiné mais qui couterait un bon rhume aux étudiants une fois rentrés à bon port en fin de soirée, détrempés pour les plus malchanceux qui trouveraient le moyen de prendre un bon bain faute de leur maladresse aux manettes de ces engins. Il n’en était pourtant pas encore le cas pour Marcus mais son tour, comme à tout un chacun, ne tarderait certainement pas. Il grimpa sur le petit hors bord et commença à décrire une trajectoire circulaire, son attention captée par les moniteurs, pour finalement s’écarter avec leur gracieuse bénédiction en poche. La houle n’était pas sévère, juste suffisamment pour faire naitre à la surface quelques vagues ce qui procurait aux valeureux et braves jeunes gens quelques petites frayeurs. Au bout de quelques instants, les rudiments de bases étaient acquis. Conduire un tel bolide des mers n’avait finalement rien de sorcier une fois l’assiette acquise, pour le peu que vous ayez le pied marin évidemment car Johny Cooper au loin vomissait déjà ses tripes à peine avait-il eut le derrière sur la banquette de son jet-ski. *Quelle tapette ce type…*. O’Connell n’irait certainement pas l’aider, lui-même secrètement avait tout de même un léger souci mais qui ne regardait en rien la mécanique de l’appareil. Et sien s’avérait de l’ordre de son vêtement un tantinet trop moulant de l’entre jambe, lui frottant irrémédiablement le….bref. Au moindre mouvement, la sensation de brulure se faisait d’autant plus douloureuse et pourtant il n’avait pas grossit de cette partie là, impossible. Et bien qu’il souffrait le martyre, pas moyen d’étirer le polyéthylène sans attirer l’attention des autres ce qui signifiait des railleries à ne plus en finir. Il lui restait tout de même une échappatoire : tomber à l’eau et détendre la matière discrètement, camouflé par la surface miroitante des vagues. Mais là encore, tomber à l’eau sans raison serait sujet à controverse.

    Il allait devoir se contenter d’en faire malheureusement abstraction le temps de cette sortie, résigné à se concentrer sur autre chose lorsqu’une vague fraiche vint lui frapper le visage. Cette douche astringente tombait on ne pouvait mieux. Il détourna son regard froid vers celle dont la langue était aussi que celle d’une vipère en manque d’amour. La perfide mais si exquise Stevens, celle pour qui (comme pour beaucoup de filles d’ailleurs vous me direz) le coureur avait un faible… physiquement parlant cela va de soit. Quoique dompter une telle créature médisante serait pour lui une victoire réellement délectable. Mais après cette valeureuse boutade qu’elle lui sortit, à la limite de lui rire au nez, le play boy au ventre admirablement « ferme » mais sans forme gravée, en doutait sérieusement. Ironie ou Moquerie ? Venant de sa part il était difficile de différencier le vrai du faux mais il valait toujours mieux le prendre au second degré. Néanmoins il porta sa main sur son ventre, preuve que cette blague l’avait touché dans son égo. Grosse erreur pour elle ! Attaquer un Marcus se payait très cher. Il lui ferait effacer très vite ce sourire qui s’esquissait le longs de ses fins traits.

    Elle n’avait pas remis les gaz qu’il tourna sa poignée, accélérant modérément jusqu’à lui tambouriner l’arrière train. Les coques s’entrechoquèrent légèrement. Qu’est-ce qu’il aurait donné pour la faire chavirer mais prudent qu’il était, il n’avait osé y aller trop fort. Il fallait avouer cependant que le play boy n’était pas spécialement à l’aise sur ce genre d’engin et préférait de loin compter sur ses propres moyens, sur sa force physique, pour se défouler. L’escalade, la natation étaient pour lui de vrais sports alors considérer cela comme tel était pour lui d’un ridicule ! Les engins l'un à coté de l'autre, il fut pris d'une autre idée bien vile mais le rebond du choc ne lui permettait pas pour le moment d'assouvir cette idée farfelue. Trop loin l'un de l'autre à présent, elle allait certainement déguerpir s'il lui prenait l'audace de s'avancer vers elle de nouveau.

    ₪ Peu de filles sont assez endurantes pour me faire perdre mes poignées d'amour... ₪

    Une raison comme une autre mais valable quand même... surtout dite ainsi sans la moindre conviction. Marcus avait pris légèrement du poids, c'était une vérité mais il ne s'en plaignait pas. Il était normal en hivers de prendre un peu d'embonpoint, ceci disparaitrait avec la venue de la belle saison. Mais gagner le cœur de Stevens semblait un doux rêve illusoire après çà! Elle devait le trouver repoussant, fautes des deux ..trois...cinq kilos superflus. Enfin, ne se laissant pas porté par le désespoir, il tenta tout de même une approche.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://tmnt.forum-actif.net
avatar
Michelangelo
Messages : 383
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Deep blue sea [pv Cryst] Mer 20 Jan - 7:52

Crystel J. Stevens a écrit:

    Le temps était idéal. Certes, ça n'était pas un soleil d'été, mais c'était un soleil assez rayonnant pour que Crystel ne se gèle pas une fois sur son jet. Car il fallait avouer qu'elle avait toujours été une grande frileuse, bien qu'elle ne l'ai jamais vraiment approuvé auprès de ses amis, ne voulant se faire passer pour une "grelottante de première". C'était ça de vouloir garder sa fierté une fois devant ses proches. Seul ses meilleurs amis savaient pertinemment que notre jolie brune était du genre à mettre deux paires de chaussettes par temps d'hiver et parfois quatre couches en dessous d'un gros pull. Mais ça, ça n'était qu'un détail. Et ça n'était pas Marcus O'Connell, qu'elle comptait taquiner ce jour là qui viendrait vérifier cette affirmation. Ce jour ci, c'était taquineries au programme. Et c'était Crystel qui viendrait chercher la petite bête. A vrai dire, elle n'avait pas réellement pensé à ce que pourrait lui faire subir Marcus en échange de son arrivée loin d'être discrète. Car pour être franche, elle l'avait été, arrosant assez notre jeune homme pour qu'il goûte à l'eau, qui était plutôt fraîche d'après les moniteurs. Encore une fois, ça n'était qu'une indication et rares étaient les fois où les moniteurs n'avaient pas tendance à exagérer les choses pour ne pas voir leurs élèves se jeter à l'eau pour une petite baignade. Quelle idée me diriez-vous! Mais cela arrivait et plus d'une fois. Quoi qu'il en soit, ça n'était pas Crystel qui ferait un petit plongeon, un seul orteil lui suffisant pour la geler immédiatement. Façon de parler bien sûr. Mais disons qu'elle était plutôt habituée à de bonnes douches brûlantes ces temps ci, alors non merci pour l'eau gelée. Une chose était sûre, Crystel avait reprit la main, se débrouillant comme quelques années auparavant sur son jet-ski. De quoi lui prouver qu'elle pourrait bel et bien se venger du 46 d'O'Connell', qui lui aussi semblait bien s'amuser sur son bolide. Enfin un adversaire de taille. Car ça n'était pas avec les autres que Crystel s'amuseraient. Ils étaient bien les seuls à ne pas être aidés des moniteurs, qui avaient déjà chevauchés leurs jet, direction ceux qui avaient osé le plongeon, involontairement. Crystel avait froid pour eux rien que d'y penser. Certes il y avait cette combinaison moulante, mais... Était-ce assez pour combattre la fraîcheur de l'eau ? La jolie brune n'en était pas certaine. Et ne comptait en aucun cas tester quoi que ce soit. Elle était bien sur son jet-ski et était bien partie pour ne pas tomber jusqu'à son retour sur la terre ferme.

    Crystel entra donc rapidement en action, en sachant pertinemment qu'il lui rendrait tôt ou tard la monnaie de sa pièce. En y repensant, c'était plutôt tôt, car, connaissant Marcus... Elle savait qu'il n'attendrait pas des jours avant de se venger. Mais n'avait-il pas commencé après tout en la taquinant avec sa combinaison ? Elle se fit un plaisir de lui faire un "compliment" à son tour concernant ses formes, qui avaient miraculeusement disparues depuis la dernière fois qu'ils s'étaient revus. Comme elle le disait si bien, il y avait de la relâche. Le regard de Marcus était froid, aussi froid que devait être l'eau qui les entourait. Et pourtant, il eut don d'amuser notre demoiselle qui ne put s'empêcher d'esquisser un sourire malicieux, comme provocante. Et alors qu'elle préparait toutefois rapidement son moteur à nouveau, elle eut la surprise de le voir la suivre, alors qu'elle tentait de faire de son mieux pour accélérer. Manque de chance, leurs jet ski se percutèrent, alors que Crystel secouait la tête. Il n'y avait pas été fort, mais assez pour que la demoiselle s'inquiète et se stoppe, non loin du jet ski du jeune homme qui lui était arrêté à son tour.

    ₪ Peu de filles sont assez endurantes pour me faire perdre mes poignées d'amour... ₪
    « C'est que tu ne les as pas toute essayé O'Connell. Les rumeurs étaient donc fausses, tu ne dois pas être si ravageur que ça finalement. »

    Crystel y allait fort, mais comptait bien se défendre jusqu'au bout. N'était-ce pas cette provocation qui lui valait l'acharnement des hommes, qui voulaient tous la mettre dans son lit ? Ça n'était pas une gloire, certes, mais Crystel s'en amusait depuis de nombreuses années. Quoi qu'il en soit, ce fut au tour du jeune homme de s'exprimer.

    ₪ Merde je crois que j'ai fait un trou dans ta coque.... ₪

    Jetant un coup d'œil à sa coque, elle ne put constater qu'un petit trou s'était effectivement formé, elle lui confia toutefois, persuadée qu'elle s'en sortirait aussi bien que lui.

    « Tes balivernes ne seront pas suffisantes pour me déstabiliser monsieur poignées d'amour. »

    Lui confia-t-elle, reprenant la vitesse initiale en virant légèrement à droite. Le compteur affichant l'état de son essence se fit toutefois légèrement inquiétant, alors qu'elle ralentissait peu à peu sans même s'en rendre compte. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus avancer. Frappant un bon coup sur le devant de son jet, elle ne put s'empêcher de laisser un petit.

    « Et mer...Credi! »

    S'échapper de ses jolies lèvres entrouvertes. Monsieur poignées d'amour ressortait gagnant de l'épreuve "On se taquine ?". Et, malgré sa détermination, ça n'était pas en un claquement de doigts que Crystel réussirait à redémarrer son engin.




_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://tmnt.forum-actif.net
avatar
Michelangelo
Messages : 383
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Deep blue sea [pv Cryst] Dim 7 Fév - 12:10


    Marcus, voulu ou non, aura réussi de main de maitre aujourd’hui à mettre sur la touche la délicieuse Crystel. Délicieuse et empoisonnante Crystel. Cette fille n’avait pas son pareil pour le faire sorti de ses gonds mais secrètement évidemment. Même si elle avait couramment le dessus sur lui, O’Connell n’en laissa rien transparaitre au dehors, il en allait de sa fierté et prenait tout à la légère, voir s’enfonçait occasionnellement pour lui montrer que son venin glissait sur lui comme une douce pluie d’été. Cette fois ci, et ce n’était pas coutume, il avait eu gain de cause en percutant son bolide. La pauvre malheureuse… Se faisant il avait ainsi fêlé la coque de son embarcation mais rien de grave heureusement pour elle.

    Elle reparti à tombeau ouvert, à fond les manettes comme les jeunes se plaisent à dire et il la regarda s’éloigner en scindant les vagues comme une forcenée. Dans son élancée, elle avait même eu l’audace de l’appeler par son petit surnom fétiche. Qu’à cela ne tienne, ses poignées lui il les aimait et beaucoup d’autres filles aussi. Il lui fit dans le vent en vain une grimace exagérée alors qu’elle se trouvait assez loin. Et puis le miracle eu lieu, de petites fumerolles s’échappèrent de son embarcation pour finalement s’arrêter après de légers broutements provenant du moteur. La première réaction fut celle de l’inquiétude, Marcus ne comprit pas sur le coup si il s’agissait d’une mauvaise blague de l’étudiante ou bien d’une cause à effet de son acte passé. Il la laissa donc un moment à son triste sort au beau milieu de la grande bleue jusqu’à ce que des faibles éclaircies fassent paraitre le bout de leur nez. Le temps semblait se dégager petit à petit laissant transparaitre les reflets de l’écume blanche à la surface des vagues. Mais encore plus étrange était cette trainée multicolore aux irisations arc-en-ciel selon la divergence des rayons à leur surface. Le play boy la suivi du regard et retraça le trajet jusqu’à Crystel sans grande surprise. Cette trainée, cette étalée n’était autre que le liquide servant à la faire avancer. Il afficha aussitôt un sourire de complaisance et ne put s’empêcher de ricaner face à un tel retournement de situation.

    ₪ Le dégazage en pleine mer est formellement interdit ptite dame… ₪

    Tout en s’approchant d’elle à vitesse réduite, il l’ouvrit une fois encore histoire de se foutre d’elle de plus belle. Jamais victoire n’avait eut un gout aussi merveilleux ! C’est alors qu’il se stoppa juste en face d’elle à trois mètres et coupa le contact, inutile de dépenser plus de carburant en faisant du surplace. Il croisa ses bras sur le guidon et posa son menton par dessus en la fixant, pauvre d’elle, perdue et sans le moindre secours à portée de main. Outres les sifflets des moniteurs pour redresser le tir chez certains stagiaires peu doués, rien ni personne hormis O’Connell était au courant des mésaventures de la demoiselle. Un odieux chantage allait prendre place sous peu. Si elle tenait à rentrer à bon port en un seul morceau bien avant que la faim et la soif ne la tiraillent au corps. Il allait pour prendre la parole quand quelque chose cogna sous sa propre coque, pas un choc bien puissant mais assez pour le faire bouger…. *Tiens y’a des hauts fonds ici…curieux…* Il ne chercha pas plus de raison à cela et reporta ses yeux sur elle en jouant avec sa clef.

    ₪ Un problème pt ? Tu n’aurais pas besoin d’un coup de main par le plus grand des hasards ? ₪



_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://tmnt.forum-actif.net

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Deep blue sea [pv Cryst]

Revenir en haut Aller en bas

Deep blue sea [pv Cryst]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» nouvelle dans the Blue Planet
» Problème de Blue Screen
» DES NOUVELLES DE ANNIE (BLUE-TITUS)
» [résolu]Blue Screen sous W7
» Problème Deep Freeze
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TMNT :: Archives topics-