Big things have small beginnings.

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dr. Elisabeth Shaw
« Final report of the vessel Prometheus. The ship and her entire crew are gone. If you're receiving this transmission, make no attempt to come to its point of origin. There is only death here now, and I'm leaving it behind. It is New Year's Day, the year of our Lord, 2094. My name is Elisabeth Shaw, last survivor of the Prometheus. And I am still searching.»
Lt. Ellen Ripley
« Final report of the commercial starship Nostromo, third officer reporting. The other members of the crew, Kane, Lambert, Parker, Brett, Ash and Captain Dallas, are dead. Cargo and ship destroyed. I should reach the frontier in about six weeks. With a little luck, the network will pick me up. This is Ripley, last survivor of the Nostromo, signing off.»


Partagez|

Summer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Michelangelo
Messages : 383
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Summer Mer 13 Oct - 20:51


    - Tu peux prendre une pause, je te bip en cas de soucis.
    Trop aimable de sa part, mon chef venait de m'octroyer par de vêles paroles une occasion de me dégourdir les jambes enquilosées dans l'attente d'un coup de fil de notre QG. Et pour une fois que je n'avais pas à faire cas de mes horaires d'ordinaire imposées, j'allais avec la plus grande joie pleinement en profiter. Notre camion disposé en plein centre ville n'était pas du plus bel effet mais la gêne que nous occasionnions n'étant que temporaire, je n'avais nullement à m'en faire tandis que je laissais clefs sur le contact, déposant mon casque sur le siège passager et délaissant mes responsabilités pour quelques minutes de relâchement.

    Un petit détour dans un costume du plus bel attrait, d'un noir jais barré d'une seul et unique écarlate au Starbuck où de galants couples sirotaient paisiblement milshacks colorés, je commandai un simple déca et allai m'installer sur la terrasse où non loin de là un étrange tableau se déroulait sous mes yeux effarés: affligeant, écœurant mais en un certain point assez touchant. J'en arrivai même à sourire comme quoi parfois malgré les aléas de cette société décadente, certains membres du genre humain étaient encore doués de sympathie envers leurs prochains. L'odeur du café corsé me chatouillant les narines, j'en oubliai un instant mes soucis personnels et fus pris par l'envie d'aller taquiner le lièvre lorsque, et ce pour ma plus grande satisfaction, l'homme à la chevelure cendrée quitta sa ravissante hôtesse d'un preux baiser déposé sur sa main. Je repliai mon journal machinalement sans prendre garde aux pliures et empoignait mon gobelet bouillant dans l'unique but de me rapprocher de la proie. Regard fauve et allure décontractée dans un uniforme à l'enjambure étriquée, j'aurais souhaité néanmoins n'avoir à m'approcher dans cet accoutrement mais il était connu que celui dont j'étais paré attirait le regard des belles de ces bois... Silex and the city, l'homme revenu à ses bas instincts primaires. Arrivé à quelques pas, je vis que la jeune femme était beaucoup plus jeune que je ne me l'étais imaginé....peut-être même une étudiante, dommage....

    " Permettez? ”....


    Avais-je besoin d'une permission? Il était clair que non mais connaissant les règles du jeu, la courtoisie et toutes les fadaises dont les dames sont friandes, il fallait flouter ma grossièreté naturelle sous un manteau de civilités que ma langue avait bien du mal à parfaire. J'affichai néanmoins une réticente lorsque vint le temps de m'assoir là où le sac à vin avait pris place. Un coup de journal passé brièvement sur les lattes de bois vermoulues et mon digne postérieur vint se caller sur ces dernières, le nez replongé dans les longues palabres manuscrites de ces politiciens véreux. " Cela doit être plaisant de participer à la destruction d'un ivrogne qui va utiliser votre argent pour se souler au coin de la rue..." Légère œillade lancée à la charmante silhouette assise à mes cotés, je bus une gorgée tout en feuilletant les différentes pages jusqu'au but final: les mots fléchés. Cuit dans l'huile bouillante en quatre lettres.... pas évident. Les mots s'embrouillaient plus mes yeux louchaient étroitement sur ma voisine.
    " J'espère que vous allez vous laver les mains avant de manger...Un crayon? " Lui demandais-je accompagné d'un faux fou rire tout en contemplant de long en large les différentes définitions pouvant me dévoiler quelques lettres de la réponse à mon petit problème. Quelle magnifique journée pour casser de l'étudiante, vis-à-vis des traits fins de son visage, je ne lui donnais pas plus que 25ans.


_________________









Revenir en haut Aller en bas
http://tmnt.forum-actif.net

Summer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» SATIN DIARY : entrez dans le monde de Qwenty et Try Again (Site)
» Yes, i'm an angel
» Graph' your Life [Accepté]
» Hello, I'm Summer. I love littles boys... in my bed. 8)
» SUMMER STAR: Un brin de bravoure pour trois grains de folie.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TMNT :: Archives topics-